Mode & Beauté

Vivre avec le vitiligo, conseils pour le quotidien

Vivre avec un vitiligo n’est pas chose facile, comme vivre avec une autre maladie de peau. Le psoriasis provoque des plaques qui se détachent, et des démangeaisons, l’acné des boutons surtout chez les jeunes, et le vitiligo une dépigmentation de la peau. Elle est plus rare comme maladie que l’acné ou le psoriasis et beaucoup de personnes ne la connaissent encore pas.

Eviter de focaliser sur sa maladie

On dit que cette pathologie n’est pas psychosomatique, mais focaliser sur ses tâches, regarder chaque matin si une nouvelle n’est pas arrivée dans la nuit et passer des heures à se scruter ne va pas aider la personne atteinte de cette dépigmentation à aller mieux.

Quand le moral n’est pas au rendez-vous dès le réveil il est important de prendre soin de soi, ou de faire quelque chose pour soi. Par exemple une sortie matinale au bon air frais du matin, ou encore une course à pied pour les sportifs, aller rejoindre des amis pour faire un brunch, ou sortir voir un film, manger au restaurant …

L’essentiel est de ne pas rester replié sur soi et de vouloir se cacher des autres à cause d’une différence de teinte de peau à quelques endroits du corps.

S’amuser du regard des autres

Le regard des autres est chose importante dans notre société, mais pourquoi ne pas l’ignorer? Après tout personne n’est parfait, les regards insistants sont le plus souvent le regard de ceux qui ne connaissent pas la maladie et ont donc cet air interrogateur. Pourquoi ne pas leur proposer de faire une photo, au moins le moment sera immortalisé et ces personnes pourront le montrer à bon nombre d’autres, qui eux connaitront peut être la maladie.

Un célèbre mannequin a fait le buz sur les réseaux sociaux afin de faire connaitre le vitiligo. C’est une excellente chose pour elle comme pour tous les malades, surtout les jeunes personnes qui doivent traverser l’adolescence avec une maladie rare qui les met souvent à l’écart et les coupe des premiers ébats émotionnels qui sont si beaux et essentiels lors de l’adolescence.

Ne plus baisser les yeux lorsque quelqu’un nous fixe et le fixer à son tour est un bon moyen de faire comprendre à cet individu que le vitiligo n’est ni laid, ni contagieux.

Se chouchouter chaque jour et adopter les bons gestes

Se faire chouchouter chez l’esthéticienne ou chez le coiffeur, se faire maquiller ou faire des séances d’essais de vêtements avec les copines est un bon moyen de se distraire, se sentir belle et oublier un peu la maladie.
Se sécher le corps sans trop le frotter afin de prévenir l’apparition de nouvelles tâches est aussi un bon geste à adopter, tout comme éviter le port de vêtements trop serrés, afin là aussi de ne pas provoquer trop de frottements.

Le soleil est bon pour le moral, il peut être l’allié de la personne ayant le vitiligo, il faudra bien entendu consulter un médecin avant de s’exposer au soleil, car la peau étant dépourvue de sa mélanine est plus fragile et sera plus sensible aux coups de soleil.

Et si un matin on se réveille et que le moral est absent, on peut toujours se camoufler derrière le maquillage. Certaines lotions élaborées par des personnes atteintes de vitiligo ont vu le jour sur le marché afin d’aider les autres. Aider les autres c’est aussi apprendre à s’aimer soi-même.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *