Société offshore : avantages et inconvénients ?

Société offshore avantages et inconvénients ?

Une société est dite offshore lorsque les propriétaires décident d’enregistrer et réaliser ses activités en dehors du pays de constitution. Ce type de solution d’implantation peut être motivé par plusieurs raisons. Mais avant de s’y lancer, il faut savoir peser le pour et le contre et voir quels sont ses avantages et ses inconvénients.

Une solution qui permet de maximiser ses bénéfices

Le premier grand avantage de la création d’une société offshore, c’est qu’elle est exempte d’impôt dans le pays où le propriétaire réside. Cela ne présente que des avantages pour l’entreprise et ses associés étant donné que les charges seront moindres. À contrario, la société peut prévoir une augmentation de ses bénéfices.

En effet, en France, les entreprises sont enregistrées à l’impôt sur les sociétés. Ce type d’impôt est particulièrement onéreux est défalque jusqu’à 1/3 des bénéfices perçus par l’entreprise chaque année. En implantant une société offshore, c’est-à-dire dans un pays étranger, l’entreprise bénéficie du statut de paradis fiscal de certains pays. Ce qui lui permet de payer des taxes beaucoup moins importantes, voire nulles.

Outre ce point, toutes les procédures sont facilitées lorsque vous voulez implanter votre société dans un pays étranger catégorisé de paradis fiscal. En effet, comme vous apporterez de nombreux avantages au pays hébergeur, les autorités feront tout pour accélérer le processus d’implantation. De la procédure de création de votre entreprise jusqu’au recrutement, en passant par le dédouanement de vos équipements, tout peut se faire rapidement.

Cela est surtout possible dans les pays où les autorités ont besoin de booster leur économie en attirant  les investisseurs. Mais ce sera aussi une opportunité pour réduire le taux de chômage et pour créer des emplois variés.  

Une solution qui privilégie la confidentialité

Une société offshore pourra également jouir d’une protection juridique accrue dans le pays d’implantation surtout s’il choisit un pays d’évasion fiscale. Concernant la confidentialité des propriétaires, ces derniers peuvent demander à tous les niveaux d’éviter la mention de leur identité. Cela peut se faire sur les documents officiels, les rapports sur les comptes de l’entreprise ou encore, les données bancaires.

Concernant les comptes en banque, il est aussi possible pour l’entreprise de tenir au secret ses comptes. Cela permet aux propriétaires d’éviter toute poursuite en cas de soucis autres que les délits criminels. Ils en seront également protégés contre les risques de vol en tout genre que ce soit matériel, financier ou intellectuel.

Une solution qui présente des inconvénients

Malgré les avantages que la création d’une société offshore peut vous apporter, il faut tout de même faire attention, car elle présente également de nombreux inconvénients.

Le premier inconvénient concerne la confidentialité de vos données. Certes, cela permet de ne pas vous exposer, mais vous risquez également de perdre la confiance de certains partenaires. En effet, en ayant des comptes masqués et non transparents, de potentiels partenaires financiers pourraient éviter d’investir dans votre société. Les résultats et les risques étant méconnus.

Il est également possible que des restrictions soient appliquées par le pays hébergeur. Cela est possible dans les pays où les autorités locales préfèrent mettre en avant les entreprises locales. Ce qui peut nuire au bon développement des activités de la société offshore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *