Comment vaincre la boulimie ?

Comment vaincre la boulimie ?

La boulimie, comme l’anorexie, fait partie des troubles alimentaires. En tant que trouble, elle peut passer sans revenir. Mais quand elle s’installe, cela devient plus complexe. Il convient alors de la traiter et de la vaincre avant qu’elle n’empire.

Soigner le mental

Si la boulimie existe, c’est surtout parce qu’il s’agit d’une réponse alimentaire à des stimuli tels que stress, anxiété, solitude et angoisse. Les personnes boulimiques n’ont pas vraiment faim, mais tentent d’étouffer un mal-être. La boulimie est provoquée par un état dépressif ou morose. Aussi pour commencer à se soigner, il faut prendre soin de son mental et éviter toutes les circonstances qui vous poussent dans des situations de stress ou d’angoisse.

Rééquilibrer l’alimentation

À l’origine de la boulimie se trouvent les régimes alimentaires, imposés par la société et les publicités. Ce comportement alimentaire n’est pas du tout bénéfique. Pour vaincre la boulimie, il faut commencer par faire la paix avec la nourriture. Pour réduire la fréquence des crises, les médecins conseillent de manger des féculents et des protéines. Les protéines ne font pas grossir, mais elles permettent de faire le plein d’énergie.

Prendre soin de son corps

La pratique d’une activité physique régulière permet aux personnes boulimiques de se réconcilier avec son corps. Mais le sport permet aussi de gérer le stress, les angoisses et l’état de mal-être qui pousse à manger plus qu’il ne le faut. En outre, les activités de détente sont aussi d’une grande aide. Massage, sophrologie, yoga, hammam et bien d’autres permettent de se relaxer et de concentrer son énergie sur d’autres occupations.

Se faire accompagner

Vaincre la boulimie tout seul demande un effort surhumain. Ainsi, il est conseillé de se faire accompagner pendant le processus de guérison. Un suivi médical ou une rééducation nutritionnelle permet de se remettre sur le bon rythme alimentaire. Une thérapie familiale ou amicale peut aussi aider à se remettre du bon pied. Avoir le soutien de vos proches peut vous motiver, mais aussi vous aider à regagner votre confiance en vous.

S’ouvrir à l’extérieur

Pour éviter les récidives, il est important de changer de rythme de vie. Ne pas se focaliser  seulement sur la famille, le métier ou les études, mais aussi élargir ses horizons. Faire partie d’une association, jouer de la musique, prendre des cours de théâtre vous permettront de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir la relation avec autrui ou de vous découvrir également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *